Récit du mandat 2014-2020

Les grandes étapes

Les attentions portées au quotidien

Les chiffres clés

33,8 M€ de subventions de la Ville de nantes et Nantes Métropole pour venir en soutien de plus de 430 acteurs et partenaires culturels

Près de 1 000 artistes accompagnés directement par la Ville (soutien financier, accès aux dispositifs de résidence…)

Le financement de 10 musées et plus de 20 lieux d’exposition.

86 festivals ou événementiels culturels accompagnés par la Ville et Nantes Métropole dont le Voyage à Nantes, La Folle Journée, Les Utopiales, Atlantide, Scopitone, le Festival des 3 Continents, le Festival culture Bars Bars, les BIS (Biennale), Les Rendez-vous de l’Erdre, Hip OPsession, le Festival So Film, …

87 démarches de dialogue citoyen dédiées aux politiques publiques et  165 projets participatifs de proximité (recensés dans l’atlas numérique qui a été présenté à la presse le 26 août dernier) et plus d’une cinquantaine d’initiatives citoyennes soutenues, soit plus de 200 projets dans les quartiers.

9 éditions (avant l’automne 2019) des rencontres de quartier dans les 11 quartier nantais (soit 99 rencontres) avec la participation de 7 500 Nantaises et Nantais

250 projets soutenus par les Bureaux des projets pour un près de 500 000€

L’association renforcée des habitant·e·s des quartiers prioritaires avec la mise en place de 6 conseils citoyens et des ateliers de concertation dédiés à la construction des 4 projets globaux

Plus de 7 000 votant·e·s pour les « 15 lieux à réinventer »

3 grands débats organisés en métropole : la Loire (2015) ; la transition énergétique (2017) ; la longévité (2019).

  • Débat Loire: suivi par 40 000 personnes, 5 000 contributeurs actifs, 30 engagements,
  • GDTE: 53 000 participants, 6 communautés d’action, 1 commission citoyenne, 33 engagements
  • GDL : 3 000 visiteurs ont participé aux 40 rdv proposés dans le cadre du festival citoyen

Produire moins de déchets

Nantes Métropole en 2018, un ratio de 422 kg/hab , en diminution constante depuis 2010 (444 kg/hab/an)

45 % de ces déchets sont valorisés en énergie, 45 % de valorisation matière (recyclage, compostage…), le reste, 10 % est envoyé en enfouissement ce qui n’est pas terrible en terme d’affichage

139 Composteurs ouverts au quartier ou en jardin collectif à Nantes

16 ressourceries de quartier et association de réemploi

24 locaux de pré-tri sur Nantes Métropole

1er budget de la Ville de Nantes : en 2019 > 85 millions en fonctionnement + 12 millions d’investissement hors schéma directeur = 97 millions avec 20 400 enfants scolarisés dans les 113 écoles publiques nantaises.

200 millions d’euros d’investissement prévu au Schéma directeur 2018-2024 avec 6 créations d’écoles et 21 écoles agrandies et réaménagées

1 670 enfants en moyenne fréquentent chaque jour l’accueil du matin ; 15 000 enfants en moyenne l’accueil du midi ; 5 934 enfants l’accueil du soir de 16h30 à 18h30.

7 écoliers sur 10 déjeunent à la cantine

En moyenne, 15 000 repas préparés en cuisine centrale, servis chaque jour dans 87 restaurants scolaires.

2ème métropole française pour évolution en nombre d’emplois dans le numérique et pour les emplois dans l’industrie (hors région Parisienne)

+35000 emplois (solde net) entre 2014 et 2018 sur la zone d’emploi de Nantes

Avec une croissance de 3,1 % au 1er trimestre 2019, le nombre d’emplois salariés privés, est en hausse constante depuis 17 trimestres.

Au premier trimestre 2019, le taux de chômage s’établissait à 6,6 % dans la zone d’emploi de Nantes. Il s’agissait du plus faible taux de chômage des zones d’emploi métropolitaines, derrière celle de Rennes.

16 % des emplois privés de Nantes Métropole, sont des emplois de l’ESS.

86 projets accompagnés avec 700 000€ par le fonds ESS Nantes Factory (crée par Nantes métropole) pour soutenir l’essor de ces entreprises

Près de 2 millions d’heures d’insertion réalisées depuis 2014, ce qui représente 2 400 bénéficiaires d’un contrat de travail dans le cadre des travaux réalisés pour le compte de la ville de Nantes et de Nantes métropole

1 100 offres de stages (dont 500 collectées auprès des entreprises) proposées aux élèves de 3ème des 17 collèges partenaires.

110 millions d’€ d’investissements sur le mandat soit un doublement de l’enveloppe consacrée à ce secteur.
Pour financer notamment le pôle d’innovation Jules Verne (Usine du futur), l’École nationale des Beaux-arts de Nantes-Saint Nazaire, le Pôle universitaire du culture numérique ou l’École de Design.

Près de 700 places accompagnées ou soutenues par la Ville de Nantes

368 nouvelles places en crèches associatives ou de l’ESS soutenues par la ville de Nantes et 35 places créées dans les crèches municipales

222 nouvelles places de crèches d’entreprises et 90 nouvelles places en micro crèche ont été accompagnées.

6 000 logements/an construits en moyenne sur la métropole,
2 000 logements sociaux/an produits en moyenne sur le mandat,
1 200 logements abordables/an (logement locatifs et logement en accession),
400 logements sociaux réhabilité/an

1 numéro de téléphone unique pour accompagner les personnes victimes de discriminations,

72 actions menées dans le cadre du plan d’actions égalité femmes / hommes, travaillé avec 120 acteurs nantais associatifs et institutionnels et impliquant 30 directions municipales.

300 ATSEM formé-e-s à détecter les violences conjugales, pour mieux alerter et aider.

Ouverture de Citad’elles, premier centre français d’accueil, d’écoute, de mise à l’abri d’urgence et d’accompagnement pour les femmes victimes de violences et leurs enfants, ouvert 7 jours sur 7 et 24h/24, et proposant une prise en charge coordonnée, cohérente et pluridisciplinaire de l’accueil de la victime jusqu’à sa reconstruction,

74 dénominations de rues nantaises mettant en valeur des femmes exemplaires, de 2016 à mars 2019

25% de la superficie de Nantes métropole occupée par des terres agricoles (420 entreprises agricoles en activités dans la métropole, dont 42 exploitants bio).

INSTALLATIONS AGRICOLES : 34 nouveaux projets agricoles ont été soutenus par Nantes Métropole et se sont installés sur le territoire (création de nouveaux sièges d’exploitation ou nouvel exploitant dans un siège d’exploitation existant) dont 18 en agriculture biologique

DEFRICHAGE DES SITES :  10 sites ont été défrichés par Nantes Métropole pour accueillir des exploitations soit une  surface de plus de 70 ha

Dans le cadre du Programme alimentaire territorial, 450 ha remis en culture grâce à l’appui de Nantes métropole, avec l’installation de 15 agriculteurs produisant du bio.
1 nouveau MIN, outil au service de la filière agroalimentaire régional et sa valorisation,

1 première ferme ferme urbaine en cours de réalisation (ferme sur le toit des 5-Ponts) : projet de l’Agronaute, en préfiguration sur l’ancien MIN.

570 km de pistes cyclables dont 122 km d’aménagements cyclables nouveaux ou requalifiés pendant le mandat

20 nouvelles stations bicloo, soit 123 au total sur le territoire

1 230 vélos en libre-service et 21 000 abonnés à l’offre bicloo

1 850 vélos en location moyenne et longue durée

300 000 arbres sur le territoire de la commune.
7 000 arbres plantés pendant le mandat.
42 Km de promenades ;

Un espace vert à 300 mètres de chaque habitant ; 39m2 d’espaces vert/habitants.

Un nouveau parc livré : le Jardin extraordinaire. Et matérialisation de la 1ère branche de l’Etoile Verte.

1 200 parcelles de jardins familiaux, dont 200 créées pendant ce mandat

Nantes / Saint Nazaire : 2ème croissance française du nombre d’emplois dans le numérique (+ 5 700 emplois depuis 2014)

96M€ investis dans les startups en 2017.

110 000 téléchargements de l’application Nantes dans ma poche.

50 démarches administratives réalisables en ligne avec nantes.fr/eservice

Plus de 800 jeux de données publiques accessibles en open data.

577 millions d’€ portés par le territoire, pour des projets ambitieux, globaux de 4 quartiers prioritaires (Nantes Nord, Bottière- Pin Sec, Dervallières, Bellevue), 2 500 logements réhabilités et 1 150 logements créés.

Et au-delà une multitude de projets de proximité portés dans tous les quartiers prioritaires : comme le plateau sportif de Port Boyer, la place du Pays-Basque, le futur terrain synthétique à Malakoff ou le projet de Maison de quartier de la Halveque

Création programmée de 2 Maisons pluridisciplinaires de santé sur les quartiers de Bellevue, Nantes Nord, Breil.

2 bilans de santé au cours de la scolarité pour tous les enfants en Grande section et en CE2

242 nouvelles places d’hébergements (EHPAD Renoir et Hirondelle de Sèvres) ou en résidence autonome (Pirmil) réalisées sur ce mandat

730 séniors bénéficient du service de portage de repas de la Ville de Nantes

496 aidants accompagnés par la Maison des aidants (en 2018)

10 millions d’euros de budget pour la politique Inclusion sociale

9 086 ménages ont bénéficié d’une aide au moins dans l’année

4 223 ménages accompagné par le fonds de solidarité logement

34 684 prestations alimentaires délivrées au Restaurant social Pierre Landais

8 000 bénéficiaires de la Carte Blanche pour faciliter la pratique sportive et l’adhésion aux club nantais, pour tous

90 animateurs et éducateurs de l’Animation sportive municipale intervenants dans les écoles et pendant les vacances scolaires pour 20 000 enfants bénéficiaires,

384 association sportives subventionnées.

20% de policiers municipaux supplémentaires pour notamment accompagner la mise en place de l’ilotage de proximité dans les quartiers

130 caméras de vidéosurveillance installées à Nantes depuis le début du mandat

470 appels/semaine traités en moyenne à la Maison de la tranquillité publique

143 millions de voyages par an en transports collectifs (2018)

2 nouvelles lignes chronobus (C9, C20) et extension de la C3 ; 22 nouveaux e-busway de 24 mètres 100 % électriques (+ 35 % de capacité voyageurs) à l’automne 2019

3 100 places de stationnement créées dans les P+R entre 2014 et 2020

1 400 places de parkings voitures en ouvrage créées entre 2014 et 2020

29 400 logements nantais raccordés au réseau de chaleur urbain dont 19 300 logements sociaux

65 000 tonnes de CO2 économisées d’ici 2020 à l’échelle de la métropole

56 millions d’€ mobilisés pour la rénovation énergétique des bâtiments